Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

16 articles avec 3-la langue de chez eux (notions de joual pour les

Le bill du samedi soir

Le bill du samedi soir

À Saguenay (ville qui n’existe pas, car elle résulte du rapprochement administratif de 3 villes que la géographie distingue, de sorte que quand on dit « je suis à Saguenay », l’interlocuteur ne sait pas dans quel endroit l’on se trouve), à Jonquière,...

Lire la suite

Avoir de besoin

Avoir de besoin

Pourquoi les Québécois disent-ils «j’en ai de besoin» au lieu de «j’en ai besoin »? L’expression est attestée dans le français provençal au XIXe siècle, dans le parler picard, celui de l’Ouest de la France, en Gironde, dans l’Aunis et la Saint-Onge, et...

Lire la suite

10 faux amis

10 faux amis

En dehors du vocabulaire particulier, il y a, dans la langue canadienne française, des «faux amis», soit des mots français employés dans un sens différent de celui ayant cours en Europe. 1-Versatile: signifie ici doté de nombreux talents. 2-Par exemple:...

Lire la suite

Poésie pour tous

Poésie pour tous

Quantité de gens au Québec s’inquiètent de la qualité de la langue, mais ils devraient prendre garde que les reproches adressés aux francophones ne finissent par tourner ceux-ci vers l’anglais. Le cas s’est souvent vu en Amérique: de nombreuses communautés...

Lire la suite

LATIN DU QUÉBEC

LATIN DU QUÉBEC

J’avais évoqué dans Vivre le Québec libre, ce faux mot latin uvalum, autrefois employé dans certaines régions du Québec et désignant le sexe féminin « où va l’homme ». Dans ce cas, la langue populaire, en latinisant une expression, faisait preuve d’une...

Lire la suite

Outarde

Outarde

Connaître le lieu de destination des oiseaux migrateurs permet de voyager dans l’espace, mais savoir l’étymologie de leur nom fait voyager dans le temps. En voici un exemple entre mille. L’outarde est le nom commun de la Bernache du Canada. Ce mot vient...

Lire la suite

Cordialement au Québec

Cordialement au Québec

Quand je suis arrivé au Québec, j’ai importé un mot : cordialement. Alors que mes correspondants finissaient tous leurs mails par salut, bien à vous, à +, ou salutations, je terminais les miens par cordialement. Ce mot a obtenu un succès immense, car...

Lire la suite

Septante au Québec

Septante au Québec

« Il serait à désirer qu’il revînt dans l’usage et chassât soixante-dix » disait Littré à propos du mot septante. A défaut de revenir en France, pourquoi ne commencerait-il pas à renaître au Québec ? Au XVIIème siècle, le Dictionnaire de l’Académie française...

Lire la suite

Vieux parler acadien

Vieux parler acadien

Le français ne peut plus distinguer à l’oreille il chante de ils chantent, ce qui est une lacune peu pratique. En ancien acadien, la terminaison différait dans le singulier et le pluriel puisque celui-ci se terminait en ont : i chantont, i aimont, etc....

Lire la suite

1 2 > >>