Visite guidée du Nord du Québec

Publié le par Hubert Mansion

Si j’étais une agence de voyage, j’accueillerais mes clients à Dorval, les embarquerais dans mon bus, et les mènerais tout droit vers le nord.

La visite commencerait au zoo  sauvage de Saint-Félicien. On s’y ballade dans une nature en liberté, à l’intérieur d’une sorte de petit train. L’idéal, à mon avis, consiste à visiter ce parc en hiver.

On remonte dans le bus, direction Chibougamau. Sur la route, je parle de la route, son histoire depuis Champlain, la vieille piste indienne, le chemin d’hiver.  Par la fenêtre, on ne voit que des épinettes et dans le bus ceux qui dorment n’entendent que ma voix car je suis intarissable.

Nous dormons au Domaine de la Mine d’or, le plus beau Bed and Breakfast du Québec. Je supplie Paul Cloutier de nous faire un souper de caribou, d’orignal et de doré, et sa femme de nous préparer le dessert.

Le lendemain matin, nos visiteurs sortent dans la neige, et découvrent auprès du lac les traîneaux à chiens de Alaskan,(tout est organisé). Ils se glissent sous des fourrures et partent pour un voyage qu’ils n’oublieront jamais, sur les lacs, dans les forêts et le halètement des chiens.  Nous nous retrouvons en plein bois, auprès d’un immense feu, pour manger une soupe aux pois et des fèves au lard (on a compris que l’aspect nous-sommes-ouverts-à-la-cuisine-libanaise du Québec n’a pas ma préférence) avant d’aller visiter la mine Bruneau, très intéressante parce qu’elle n’est pas souterraine mais creusée dans une montagne.

Le bus repart ensuite vers le nord de Chibougamau, par la route de la Baie James.  Au nord toujours plus! Auparavant, on passe par Mistissini, dans une réserve indienne (les Européens comme moi veulent toujours visiter des réserves) avec longue explication du guide (c’est moi) sur l’histoire de la Hudson’s Bay Company.

Publié dans 11-Le Nord pur

Commenter cet article