Ça ne fait pas rire les oiseaux

Publié le par Hubert Mansion


Les hommes affirment que les oiseaux ne chantent que pour se reproduire, mais qui sait si les moineaux ne pensent pas la même chose de U2?

Pourquoi les tourterelles ne roucouleraient-elles que pour le sexe? Seraient-elles les seules chanteuses à n’éprouver aucun plaisir pour la musique? On dirait que notre espèce doit insulter les autres pour se grandir. Elle les a pourtant dépassées toutes, en cruauté.


Stupide et carnivore

Observant froidement les autres vivants sous prétexte d’objectivité, nous nous en séparons. Parce qu’il n’y a aucun amour dans notre regard, nous n’en trouvons pas dans celui des autres. Comment y verrait-on, hors du sentimentalisme, quelque chose que nous ne connaissons même pas?

Nos comportements sont pour la plupart dictés par des pulsions, mais nous déclarons que les animaux agissent sans raisonner. Ce qui chez nous s’appelle amour maternel devient, pour eux, «l’instinct». Nous nous approprions la passion, et leur laissons «l’instinct de reproduction».

Bref notre pensée sur les animaux est stupide et carnivore. Et stupide parce que carnivore car si l’on savait qu’ils ont une conscience et éprouvent des sentiments, accepterait-on si facilement de les manger?


Le point de vue des oiseaux


Les oiseaux nous croient petits, car ils nous voient de haut, mais lourds car nous restons à terre. Petits et lourds me semble une très bonne définition. Nous les gênons, c’est pourquoi ils s’envolent.


Un Britannique a même découvert que notre bruit les perturbe considérablement. Comme il y a trop de vacarme dans les villes le matin, certains rouges-gorges ont ainsi décidé de chanter la nuit.


De leur côté, les rossignols des quartiers bruyants s’expriment beaucoup plus fort que ceux des forêts, jusqu’à 95 décibels acoustique (le seuil dangereux pour l’ouïe humaine se situe à 85dba).


Mais d’autres oiseaux, qui ne peuvent s’adapter à la pollution sonore des villes, les quittent: les coucous, les
orioles et même les moineaux se séparent de nous car nous faisons trop de bruit.

Ceux qui restent en ville parce qu’ils chantent beaucoup plus fort finissent par ne plus entendre ceux de la campagne, et c’est ainsi que le groupe des merles tend, dit un spécialiste, à se scinder en deux sous-espèces qui ne se comprendront bientôt plus et peut-être ne se considèreront plus comme des congénères.

La pollution sonore entraîne même des chagrins d’amour chez nos frères les oiseaux. Par exemple, en ville, les femmes des diamants mandarins, d’ordinaire monogames, n’entendent plus le chant de leur mari et passent la nuit avec un autre.

Ce qu’il y a de tristesse dans la nouvelle mélodie des oiseaux, à cause de nous, qui l’entendra?


Ref. photos: encyclopediecanadienne.com
et newphoto.blogspot.com

Publié dans Le Livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabrice Martin 24/02/2009 02:04


Cher compatriote,C'est avec plaisir que je découvre votre sympathique blog, étant moi-même unFrançais expatrié.Je me permets de laisser un petit commentaire pour vous faire découvrir desactions en faveur de la préservation de l'identité française.Nous sommes, vous et moi, à notre niveau, les représentants de la France àl'étranger et, d'une certaine manière, son image et son esprit. Alors pourquoine pas être également sa voix ? Cette voix c'est la vôtre, la mienne, la nôtre,celle de la raison.Une voix faite pour clamer haut et fort notre attachement à notre pays.Par nature, nous, les expatriés, sommes ouverts sur le monde, nous découvronsd'autres cultures, d'autres civilisations, nous avons une vision du mondesouvent bien différente de nos compatriotes de l'hexagone. Nous respectons laloi, les coutumes et les rites des pays qui nous accueillent, nous n'y imposonspas notre mode de vie , nos traditions ou notre religion.
Nous n'avons comme revendication légitime que celle de vivre en symbiose avec lepays qui nous héberge.Tapez simplement ACTIONS SITA sur google.Cher compatriote, vous êtes et serez toujours le bienvenu parmi les membresd'ACTIONS SITA.Un Français expatrié au JaponFabrice Martinmartinfabricejp@yahoo.co.jp
 
 
PS: Excusez cette intrusion intempestive sur votre blog