Cordialement au Québec

Publié le par Hubert Mansion

Quand je suis arrivé au Québec, j’ai importé un mot : cordialement. Alors que mes correspondants finissaient tous leurs mails par salut, bien à vous, à +, ou salutations, je terminais les miens par cordialement.

Ce mot a obtenu un succès immense, car il se répand à la vitesse d’un virus, et il n’y a pas de jour sans que je reçoive un courriel se terminant par cordialement.   Par rapport à amicalement, ce mot est moins intime, tout en présentant l’avantage de n’être pas militaire comme salutations ou jeunesque comme à plus. Je ne réclame aucun droit, car je l’ai moi-même emprunté à quelqu’un qui ne l’avait sans doute pas inventé de toutes pièces, mais en avait introduit l’usage dans les télécopies, autre mode de communication rapide qui ne méritait pas les formules habituelles de politesse. Le plus drôle est que ce personnage est ensuite devenu la terreur de beaucoup de gens, à commencer par les maisons de disques, car il ne ratait jamais l’occasion d’un bon procès pour atteinte aux droits d’auteur. Il s’agit de Daniel Margules, manager de MC Solaar.  J’ai envie de lui écrire Cher Daniel, juste un mot pour te dire que cordialement fait un carton au Canada.

Cordialement,

Hubert

Commenter cet article

Daniel Margules 31/08/2007 19:11

Bonsoir Hubert ,
Très Cordialement !
Daniel Margules

Stéfanie 16/03/2006 02:57

J'adore ton site! Je suis québécoise et je dois avouer que tu as totalement raison sur plusieurs point. Tout est dit si gentiment et sans méchanceté vraiment BRAVO!